Bref historique

Créée au lendemain des révoltes urbaines qui ont marquées le quartier de Cureghem en novembre 1997, AMO Alhambra a, dès le début, voulu travailler sur deux axes qui sont l’émancipation des jeunes et la participation citoyenne. Pour cela, il fallait une structure qui puisse porter le message des jeunes. C’est dans ce contexte que AMO Alhambra est née.

AMO Alhambra va proposer aux jeunes, leurs familles et leurs familiers du quartier de devenir des acteurs du changement. En effet, pour amener du changement, il fallait mobiliser les jeunes et les familles du quartier autour de projets communs.

AMO Alhambra va proposer aux jeunes, leurs familles et leurs familiers du quartier de devenir des acteurs du changement.
En effet, pour amener du changement, il fallait mobiliser les jeunes et les familles du quartier autour de projets communs.

La question du vivre-ensemble, par-delà les différences, était centrale pour les fondateurs du service. Dès sa création, l’AMO Alhambra a travaillé́ avec les jeunes, leurs familles et leurs familiers afin qu’ils puissent devenir des acteurs responsables et engagés. Il fallait leur offrir des activités/projets qui les amènent à acquérir les outils nécessaires pour comprendre les enjeux de notre société. Cependant, pour mener à̀ bien cette vision et malgré́ l’engagement bénévole des fondateurs, l’AMO Alhambra ne disposait d’aucun moyen financier.

À ses débuts, AMO Alhambra a pu occuper les locaux de la paroisse du quartier. Notre service a pu profiter de cette infrastructure pour commencer à̀ encadrer des groupes de jeunes et accueillir les familles du quartier. Plus d’une vingtaine de jeunes ont commencé́ à fréquenter, de manière assidue, l’association.

L’un des tout premier projet initié par le service fut la mise en place d’une formation à la citoyenneté́. Cette formation, qui se donnait une fois par semaine, devait permettre aux jeunes d’acquérir les outils nécessaires pour mieux comprendre la société́ dans laquelle ils vivent. Ainsi, chaque jeune pouvait devenir un leader et être initiateur de changement.

Différents sujets furent traités lors de cette formation tels que l’exclusion sociale, l’engagement citoyen, la gestion de projets, …. Celle-ci fut donnée par les bénévoles du service mais également par des intervenants extérieurs provenant du secteur associatif et/ou académique (Andrea Réa, Anne Morelli, Christian Kesteloot, …).

AMO Alhambra peut se targuer d’avoir un ancrage fort au sein du quartier de Cureghem et dans les alentours. L’expertise qu’elle a pu acquérir durant ses nombreuses années d’existence fait d’elle un acteur essentiel.

AMO Alhambra, tout au long de son histoire, s’est adaptée à la réalité sociologique du quartier de Cureghem et des alentours. Cette réalité est un microcosme des problématiques plus générales présentes dans l’ensemble du territoire bruxellois. De plus, notre service a la volonté d’ajuster et de faire évoluer son projet et ses actions en regard des problématiques tangibles et changeantes du public concerné.